Google

femme - Actualités - Ménopause Consciente

Aller au contenu

Menu principal :

CHRONIQUE #4 Comment propager le goût de la vie ?

Publié par sandrine Hurtado dans Chronique · 9/1/2021 15:24:22
Tags: menopauseconscientejoiebonnehumeurriregratitudefemme

Par Sandrine Noël, Naturopathe Hygionomiste  




     
Il est vrai que le second confinement est plus « soft » mais il n’empêche que notre liberté étant restreinte, nous pouvons vivre une baisse de motivation à faire les choses ou à ÊTRE, tout simplement. Il est tellement plus facile de se laisser happer par les médias, par l’ambiance chagrine qui nous entoure.
Le sentiment de joie est contaminant, alors en s’en imprégnant nous partageons avec d’autres cette onde bienfaitrice !
Je vous invite à lire ma chronique sur les hormones du bonheur si vous ne l’avez pas encore lue, elles contribuent aussi à la culture de la joie. Le bonheur procure de la joie, mais pas que. Encore faut-il avoir un bon état d’esprit !

Alors quoi faire ?
Renouer avec la joie de l’enfant en nous
Être dans la gratitude
Ancrer la bonne humeur
Sourire et à rire


Renouer avec la joie de l’enfant en nous
En vous reconnectant à lui vous renouez avec votre joie de vivre, votre créativité, votre curiosité, votre spontanéité, votre authenticité. Essayez de vous souvenir de moments de joie purs et intenses comme savent le vivre les enfants, au retour des parents après une journée d’école, à l’ouverture d’un cadeau, lorsque vous réussissiez quelque chose…
L’enfant sait vivre le moment présent, il sait évoluer dans le monde qu’il se crée. Hier et demain n’existent pas pour lui. La vie n’est que découverte, curiosité et transformation.
Observons nos enfants,
ils sont avec nous pour nous enseigner ce que nous avons perdu. C’est précieux !

Etre dans la gratitude
J’ai trouvé cela difficile au début d’être reconnaissante, car être bien éduquée et mesurer la pleine signification d’un simple mot comme « MERCI » fait une sacrée différence de ressenti. Dire merci pour l’aide que tu m’as apportée pour…c’est rendre conscient le geste de quelqu’un. Le don de soi, quel qu’il soit n’a rien de banal, c’est un cadeau !
Porter mon aide me rend plus reliée aux autres et j’en suis reconnaissante à l’univers.

*Je liste tout ce qui est positif dans toutes les sphères de ma vie !
*Je liste les choses de la journée pour lesquelles j’éprouve de la gratitude.

Vous vivez forcément des moments positifs dans une journée, prenez le temps d’une tasse de thé, posez-vous. Et si la barre penche un peu trop du côté pessimiste, il ne tient qu’à vous de la redresser. Tout est question d’équilibre et d’habitude !


Ancrer la bonne humeur

Recherchez dans vos souvenirs l’association d’un état émotionnel joyeux d’une expérience ou d’une situation. Si à ce moment-là vous ressentiez de la joie, pour ancrer cet état de joie à chaque fois que vous le voudrez, il va falloir le programmer.
En vous immergeant dans les sons, les images et les sensations liés à cette joie, une fois cet état interne recréé vous allez effectuer un petit geste discret (ex. : un claquement de doigts). Et voilà,
Vous avez créé l’ancrage de la joie ! vous pouvez faire pivoter vos états émotionnels négatifs en positifs en associant un geste avec l’état recherché.
Je vais m’exercer à en faire autant pour d’autres sentiments !

Moi, mon truc c’est plutôt ça :
J’adore créer, travailler des matières diverses et variées me procure de la joie, de la satisfaction, du bien-être. Créer me rend vivante !
Si j’éprouve une émotion négative, créer me permet de déprogrammer une émotion négative pour ancrer du positif qui se reproduira à chaque occasion d’observer une œuvre d’art, une  réalisation, de me projeter à travers la matière ou par un ressenti. Ou tout naturellement, admirer les couleurs d’un lever de soleil.

Sourire ou rire
Je vous parle du vrai sourire, celui des yeux, celui du cœur !
S’entraîner à sourire aux passants accompagné d’une pensée qui vous rend heureuse peut faire du sourire une habitude quotidienne et naturelle. Même si certaines fois vous n’en avez pas envie, pensez à quelqu’un que vous aimez. Et puis cela fait tellement de bien à la personne qui le reçoit !
Sourire rend heureux, illumine votre visage, vous rend plus accessible, prolonge votre espérance de vie, aide à convaincre et à réussir. Alors, dites « CHEESE » !

Le rire, est un anti-stress, un antidépressif, favorise la production des globules blancs (booster son immunité est d’actualité) et cerise sur le gâteau : le rire sollicite nos abdominaux !

WAOUH, que du bonheur en fait !


Alors, je vous propose de prendre le temps d’observer, de voir, de ressentir, de savourer, de partager et de créer des passerelles avec ce qui résonne en vous.
Est-ce que votre quotidien a du
sens ?
Le sens est le moteur qui fait de nous des personnes épanouies et vibrantes. La réponse est au fond de vous, alors ACTION !
Ah, j’oubliais ! Aimez-vous et aimez ! Aimez !

Naturellement Vôtre.



















Etude scientifique de l’université du Kansas – juillet 2012
https://www.psychologicalscience.org/news/releases/smiling-facilitates-stress-recovery.html
Ancrez la bonne humeur
http://lidiastankiewicz.com/pnl/
https://www.liguedesoptimistes.fr/2018/06/24/12-cles-pour-devenir-optimiste/
https://www.marieclaire.fr/,lexique-anti-deprime-5-expressions-qui-gachent-notre-quotidien-et-comment-s-en-debarrasser,716337.asp
Reformulation positive
https://lepetitcoach.com/changez-vos-mots-et-cela-vous-changera-la-vie/




TATOUAGES de femmes

Publié par sandrine Hurtado dans Actualités · 19/9/2018 10:17:12
Tags: tatouagetatouagedefemmesoinstatouagecicatrisationtatouageplantes

TUEUR EN SERIE N°1 CHEZ LA FEMME : LE CŒUR !

Publié par Sandrine Hurtado dans Santé · 17/11/2015 10:12:02
Tags: maladiecardiovasculairefemmeménopause
Les maladies cardio-vasculaires sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes dès la quarantaine, loin devant le cancer du sein. En France, elles tuent plus d’une femme sur trois, contre une sur 25 pour le cancer du sein.
Retourner au contenu | Retourner au menu